Sélectionnez votre agence

Les 10 meilleurs souvenirs d’un voyage à Hawaï

About Hawaii

 

Après avoir fait un voyage à Hawaï, les souvenirs de moments passés sous le soleil ne manqueront pas à votre mémoire. Mais, quels objets hawaïens peut-on emporter dans sa valise au retour ? 

Voici nos 10 meilleurs choix de souvenirs d’un voyage à Hawaï.

 

PASSION ANANAS 

 

Il s’agit peut-être du symbole le plus commun d'Hawaï et on en trouve littéralement partout, sous toutes les formes. En fait, l’ananas provient d’Amérique du Sud et son nom hawaïen est halakahiki, qui signifie « fruit étranger ». L’ananas est arrivé à Hawaï dans les années 1500, mais ce n’est pas avant que James Dole, le « roi des ananas », mette les pieds dans les îles en 1899 qu’Hawaï est devenu, aux yeux du monde entier, synonyme du paradis des ananas.  

 

À une certaine époque, Hawaï produisait 75 % de l’offre mondiale. Ce n’est plus le cas aujourd’hui, mais l’expérience offerte aux visiteurs à la Dole Pineapple Plantation se révèle la deuxième attraction la plus populaire du territoire. Les étalages de fruits en bord de route vendent également de délicieux ananas parfaitement mûrs et frais à savourer durant votre séjour. Certains fruits frais ne peuvent quitter le pays, mais vous pouvez tout de même emporter des fruits confits ou des chocolats aux ananas, ainsi qu’une vaste sélection de produits aux motifs d’ananas qui raviveront des souvenirs de vos jours de détente sous le soleil hawaïen.    

 

D’AUTRES FRUITS TROPICAUX

Les îles hawaïennes sont le paradis tropical de l’Amérique, avec des fruits tels que les goyaves, papayes, mangues, bananes, litchis, fruits de la passion et bien sûr les ananas, que l’on retrouve au marché et dans les kiosques en bord de route. Tout comme les ananas, ceux-ci ne sont pas originaires d’Hawaï, mais les bananes font partie des douzaines de cultures de base qui furent apportées par les premiers colons polynésiens. Les autres fruits tropicaux ont fait leur entrée plus tard et beaucoup sont devenus sauvages, voire envahissants. Toutefois, la même interdiction d’emporter des fruits frais dans ses bagages s’applique pour certains pays du retour. (Informez-vous auprès de votre conseiller en voyages avant votre départ !) 

Les jus tropicaux frais constituent de délicieuses garnitures pour le populaire et rafraîchissant délice glacé d’Hawaï : la glace pilée.  Vous pouvez acheter des confitures de fruits tropicaux à emporter à la maison pour revivre vos vacances chaque matin au déjeuner.   

 

LE BOIS LOCAL

 

Les différents types de bois locaux durables, en particulier l’immense acacia koa de croissance rapide, sont transformés manuellement par des artisans de la région en de magnifiques objets souvenirs. Allant des pinces à salade et bols à fruits ou de noix, aux assiettes de service, que vous trouverez bien sûr même en forme de l’omniprésent ananas, les produits issus de bois exotiques hawaïens sont des choix de souvenirs réconfortants et chaleureux qui feront assurément plaisir à la famille et aux amis.  

 

LE THÈME TIKI

La culture Tiki est associée par une grande partie du monde aux îles hawaïennes. La culture « tiki » n’est pas vraiment une culture en soi; en fait, c’est un mélange de choses réelles et imaginaires, d’éléments à l’image tropicale du Pacifique comme des statues, des cocktails sucrés et complexes, des décorations tropicales intégrant du bambou, les torches traditionnelles, des tissus aux motifs de couleurs vives (voir le paragraphe sur les chemises hawaïennes), des meubles en rotin et des rideaux de billes. La culture tiki s’est développée au milieu des années 1900 et s’est ensuite accélérée avec la fascination de l’après-guerre pour le romantisme et l’exotisme, tendances ramenées par les troupes de l’armée américaine du temps du théâtre militaire de l’océan Pacifique et exagérées par Hollywood.  

 

Aujourd’hui, la culture tiki nous fait plonger dans une atmosphère rétro amusante et s’utilise parfaitement comme thème estival pour un barbecue, où les mai tai garnis de fruits frais et de petits parapluies volent la vedette.   

 

LES DANSEUSES ET DANSEURS DE HULA 

La petite figurine dansante adorablement kitsch qui agrémente souvent le tableau de bord de véhicules est un souvenir rétro et rigolo de l’une des traditions les plus présentes et authentiques d’Hawaï : la danse hula. Accompagnée depuis le 19e siècle par des instruments d’influence occidentale, tels que le ukulélé, cette danse hawaïenne est une tradition complexe et ancienne, où les mouvements des mains rappellent le balancement des branches d’un arbre et les vagues de l’océan, voire une émotion, combinés aux fameux jeux de pieds et mouvement de hanche. 

 

 

Peut-être aurez la possibilité d’assister à un spectacle de hula en direct lors de votre voyage à Hawaï… La danseuse ou le danseur de hula sur votre tableau de bord vous en donnera de beaux souvenirs, en plus de vous donner un petit côté hipster.    

 

LA CHEMISE HAWAÏENNE

Messieurs, profitez de l’occasion pour jouer au mannequin en vous vêtant du morceau de vêtement décontracté le plus expressif qui soit, là où il est plus que de mise : sous le soleil chaud d’Hawaï. Les chemises traditionnelles et locales aloha affichent des couleurs et des tons plus discrets et sont considérés localement comme des tenues de soirée, s’équivalant au veston-cravate d’Amérique du Nord, et elles sont parfaite pour le climat local. La chemise à fleurs est le principal produit textile d'exportation des îles, alors vous vous ne serez pas le seul à en avoir une à votre garde-robe.

 

ACCESSOIRES HAWAÏENS

Le style coloré de la chemise hawaïenne ne donne pas fière allure à tout le monde. Les autres devront se contenter de styles aloha plus subtiles, tels que des pinces à cheveux en forme de fleur de frangipanier et des colliers de fleurs de soie ou de coquillages. La coutume des guirlandes de fleurs et de feuilles a été introduite à Hawaï par des colonisateurs qui avaient réussi à toucher terre sur les îles en canoë depuis la Polynésie. Ces colliers sont maintenant reconnus dans le monde entier comme le symbole de bienvenue officiel du 50e État américain.

 

CAFÉ MATINAL ET THÉ D’APRÈS-MIDI

Le nom commercial du café à Hawaï est Kona. Au 19e siècle, plusieurs initiatives visant la culture du café sur les îles d’Hawaï ont échoué, mais les pentes de Kona du côté ouest de la grande île d’Hawaï, où la culture de la canne à sucre s’est avérée infructueuse, sont quant à elles parfaitement adaptées pour la production du café. Le quartier de Kona est devenu le centre de la production de café et l’appellation d’origine du café d’Hawaï; il doit être cultivé sur une bande de terrain de 3,2 km de large à une élévation entre 213 et 610 mètres (ou entre 700 et 2 000 pieds) pour porter l’étiquette du café le plus prestigieux d’Hawaï. 

Le café Kona se cultive sur les pentes du côté ouest et à l’opposé, le côté est présente des conditions favorables à la culture du thé. La production du thé à Hawaï est beaucoup plus récente, et les cultivateurs sont expérimentent les thés noirs, verts, oolong, parfumés aux fleurs locales et aux fruits, de sorte que les amateurs de thés puissent aussi avoir une boisson chaude locale à savourer sur l’île ou au retour à la maison.

 

LA REINE DES NOIX

 

La noix de macadamia, pâle, ronde et incroyablement riche, parfois même surnommée « la noix d’Hawaï », est la parfaite collation hawaïenne et un ingrédient fréquemment utilisé dans plusieurs recettes locales. La noix de macadamia a d’abord été découverte en Australie et plantée à Hawaï dans les années 1800, menant à l’importante contribution d’une plantation locale à la popularité de la noix de macadamia à travers les États-Unis après la Deuxième Guerre mondiale. Elles se savourent fraîchement grillées et peuvent être emportées à la maison dans des boîtes de conserve; elles peuvent également être transformées en gaufrettes aux noix, intégrées à du chocolat et sous forme de bien d’autres plaisirs gourmets qui vous rappelleront assurément les douces saveurs d’Hawaï. 

 

LE SEL

Les Hawaïens tirent leur subsistance de la terre depuis que leurs braves ancêtres polynésiens ont traversé le Pacifique par navigation astronomique sur des milliers de kilomètres. La récolte du sel marin a toujours été une composante fondamentale de la tradition de l’île et elle se poursuit aujourd’hui avec des variétés de sels qui mettent en valeur les différentes saveurs et les caractéristiques uniques des étendues où ils sont récoltés. Le souvenir parfait des foodies 

 

LE UKULÉLÉ

La bande sonore de tout voyage à Hawaï réunit indubitablement d’uniques mélodies de ukulélé. Avec son look de guitare miniature, le ukulélé est une adaptation hawaïenne d’instruments à cordes introduits dans les îles par des immigrants portugais au 19e siècle. Le mot ukulélé a une drôle de signification : « puce sauteuse », qui refléterait le mouvement des doigts du musicien en train de jouer de l’instrument. Le ukulélé a été grandement promu et popularisé par le roi Kalakaua d’Hawaï et la musique s’est répandue jusqu’aux É.-U et dans le reste du monde au début et à la moitié du 20e siècle, parallèlement à la fascination de l’après-guerre pour les mers du Sud et la culture tiki. Même Elvis a connu un franc succès en jouant du ukulélé sur scène sur le thème de l’Hawaï. 

Vous pouvez, vous aussi, acheter un ukulélé à Hawaï et même visiter un atelier artisanal où l’on fabrique l’instrument de manière traditionnelle à partir du bois d’acacia koa. Et pourquoi ne pas prendre des leçons pour apprendre à en jouer et égayer votre prochain barbecue d’été thématique avec des sons uniques aux tropiques ?  

COMMENCEZ VOTRE VOYAGE ! COMMUNIQUEZ AVEC L’UN DE NOS CONSEILLERS EN VOYAGES POUR PLANIFIER VOTRE EXPÉRIENCE À HAWAÏ.

 

© BestTrip.TV/Influence Entertainment Group Inc ou détenteur de droits. Tous droits réservés. Vous êtes autorisé à partager le contenu de cette page, mais sa publication, diffusion, réécriture ou redistribution est interdite. 

 

Hâte de partir?
Recevez nos meilleures offres par courriel!

check